Home

1.18851

D’un titre latin à un autre… ou commun poésie et technologie se mêlent.

Quelques mots sur une expérience menée chez la rose. Les auteurs d’une étude, publiée en novembre, ont intégré tous les composants d’un circuit électronique dans une rose, faisant d’elle la première rose bionique. Ils ont pour cela introduit dans les tissus transportant les sèves (le xylème et le phloème) un polymère conducteur, le PEDOT. Ces tissus constituant naturellement un réseau de tubes, de “fils”, irrigant toute la plante, ils ont construit ainsi un circuit à l’intérieur de la plante, dont ils ont testé les propriétés électroniques.Cet outil pourrait permettre d’étudier la physiologie des plantes. Il pourrait en outre offrir des applications technologiques innovantes : transformer les sucres de réserve, issus de la photosynthèse, en électricité.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s