Home

tasfullface

Des nouvelles du diable de Tasmanie, que je vous avais présenté dans le billet “Les animaux malades du cancer”  nouvelles plutôt bonnes, semble-t-il.

Le diable de Tasmanie (Sarcophilus harrisii) souffre, depuis quelques années (moins de 20 ans), d’une forme rare de cancer, transmissible et particulièrement grave (elle est presque fatale dans 100 % des cas). La maladie de la tumeur faciale du diable (devil facial tumour disease  ou DFTD) s’est répandue dans toute l’espèce, entraînant un déclin de plus de 80 % des populations (voir le précédent billet, “Les animaux malades du cancer”, pour plus de détails sur les cancers transmissibles). Si bien que les modèles épidémiologiques ont rapidement prédit une extinction de l’espèce. Pourtant, les populations se maintiennent et survivent, même dans les zones depuis longtemps affectées.

Un article publié ce mois donne quelques espoirs de voir l’espèce survivre et en donne des explications. Les auteurs ont mis en évidence une évolution rapide des génomes des diables de Tasmanie, en réponse à la pression de sélection forte imposée par la maladie. Deux régions du génome ont été identifiées. Elles portent des gènes connus pour être impliqués dans les fonctions immunitaires et le développement des cancers chez l’homme. C’est à la fois un combat et une course de vitesse : le cancer transmissible agit en réprimant au système immunitaire (ce qui lui permet d’en échapper et de passer ainsi d’un hôte à un autre)… le système immunitaire évolue et finit par le “rattraper”.
S’il est un enseignement que son étude nous donne, c’est bien que rien n’est jamais fixé dans la nature, à l’échelle de millions d’années, mais aussi, et c’est pour nous plus surprenant encore, à l’échelle d’une génération humaine.

 

clip-art-tasmanian-devil-400744

Rapid evolutionary response to a transmissible cancer in Tasmanian devil. Brendan Epstein et al. Nature Communications 7, 30 August 2016.

http://www.nature.com/articles/ncomms12684

http://www.sciencemag.org/news/2016/08/tasmanian-devils-are-rapidly-evolving-resistance-contagious-cancer

edible20image20-20spinning20tasmanian20devil-e1381356659749

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s